Quelles conditions sont demandées pour assurer un scooter sans BSR ?

scooter

Vous n’avez pas encore l’âge pour passer le permis ? Ou vous venez de perdre ce dernier, et vous avez besoin en urgence d’un moyen de transport propre à vous ? Il est maintenant possible d’utiliser un scooter sans BSR et de rouler librement sans enfreindre la loi. Si vous n’avez aucune information sur la démarche nécessaire, on vous l’explique dans cet article.

La possibilité de conduire un scooter sans permis de conduire

Il peut sembler bizarre qu’il soit tout à fait possible de conduire un scooter sans disposer de permis, mais il faut quand même savoir que cela n’est pas permis à tout le monde. En effet, seules les personnes nées avant le 31 décembre 1987 ont la possibilité de profiter de cette loi en France. Ainsi, il n’est pas obligatoire pour eux de suivre une longue formation et de dépenser un budget conséquent pour conduire un scooter, il leur suffit simplement d’avoir un justificatif BSR « Brevet de Sécurité Routière », appelé également le permis AM. Pour son obtention, il suffit de suivre une formation de 7 heures contenant des bases théoriques et pratiques de la conduite en circulation et hors circulation, et de passer ensuite le test de l’ASSR composé de deux niveaux.

Tous les éléments nécessaires pour une assurance de scooter sans BSR

Afin d’avoir les idées claires, il est préférable d’avoir une idée sur les assurances qui proposent de couvrir votre scooter sans BSR, et ensuite de vous renseigner sur toutes les conditions nécessaires pour y parvenir.

Les assurances disponibles pour un scooter sans BSR

Avant de chercher à connaître les conditions d’assurance d’un scooter sans BSR, il est nécessaire de vous renseigner sur les assurances qui peuvent assurer un scooter sans le justificatif requis. Les assurances qui offrent ce service ne sont pas différentes de celles que nous avons l’habitude de voir.

Premièrement, il y a l’assurance au tiers qui coûte généralement le moins cher, et qui est obligatoire pour tous les conducteurs. Cette dernière couvre l’assistance des 50 km, et vous permet d’être pris en charge en cas d’un accident ou d’un quelconque problème survenu avec votre véhicule. Ainsi, vous devez au minimum recourir à l’assurance au Tiers si vous n’avez pas besoin de différents services, et de pouvoir juste rouler sans avoir peur de recevoir une amende.

Deuxièmement, vous avez l’assurance au tiers plus. Plus avancée que l’assurance au tiers, cette dernière propose tous les services cités plus haut, mais aussi les garanties suivantes :

  • Des vols ;
  • Des incendies ;
  • Des inondations ;
  • Des incidents terroristes ;
  • Des catastrophes naturelles.

Troisièmement, vous trouverez l’assurance tous risques. Si vous voulez bénéficier d’une assurance optimale qui assure plusieurs dommages, l’assurance tous risques est sans doute celle qui vous convient le mieux. Cette dernière propose toutes les garanties citées sur les deux assurances précédentes, mais aussi de pouvoir adapter la garantie selon vos besoins. De plus, il est possible de l’ajuster selon le type de conducteur de scooter. Cette assurance est certes plus chère, mais elle permet de vous couvrir dans toutes les circonstances.

Les conditions pour couvrir un scooter sans BSR

Maintenant que vous avez une idée sur les assurances qui proposent de couvrir des scooters sans BSR, nous vous présentons les principales conditions pour que vous puissiez rouler avec votre scooter en toute assurance, puisqu’il est interdit à tous les véhicules de circuler sans assurance sous peine de recevoir des amendes. Il est important de savoir que la responsabilité civile est obligatoire.

Premièrement, vous devez avoir l’âge légal. Il très important de savoir qu’il y a un âge légal déterminé par la loi française pour pouvoir conduire un véhicule, notamment pour la possibilité de conduire un scooter sans BSR. Il vous suffit de vous renseigner auprès de votre assurance pour savoir si vous pouvez vous assurer.

Ensuite, il faut choisir la formule de l’assurance. Comme pour les assurances classiques, il existe différents choix de formules d’assurance qui répondent chacune à des critères spécifiques. La formule dépend généralement du type de conducteur de scooter.

Ensuite, il est essentiel de prendre en considération le prix à payer. C’est connu, il est nécessaire de faire quelques économies avant de penser à assurer son véhicule. Le coût d’une assurance est l’un des éléments les plus importants pour le choix de celle-ci. Il est donc conseillé de visiter plusieurs assureurs, de demander des devis, et de comparer entre ces derniers pour désigner celle qui vous correspond le mieux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*